Archive pour mai, 2006

Tembya

Voici un texte enfants tems.pdf  de Suzanne LALLEMAND portant sur l’ adoption en pays Tem.

Mr. ADOHI J.

 

Une petite histoire sur les Tem

Nous vous proposons ici en version anglaise une petite histoire sur les Tem. Bien qu’elle ne soit pas assez complète, elle semble être interessante.

From Tchagandi.

ORDRE POLITIQUE ET RITUELS THERAPEUTIQUES CHEZ LES TEM DU TOGO

couverture.JPGresume.jpg

Voici un livre que nous avons découvert sur le site. Si vous avez les possibilités, consultez le.

Réaction du Maître Atchadam sur le document de la Commission Gayibor

ATCHADAM22.jpgExtrait de Forum de la Semaine n° 148 du 20 Avril 2006      (Bihebdomadaire Togolais d’Information et d’Analyse

Vive polémique sur l’origine des Tem 

 Les Tem s’insurgent contre le document « l’ histoire des Togolais » et la question de   »l’aire culturelle Lama » 

C’est l’essentiel de la réaction du juriste et Anthropologue ATCHADAM Tikpi suite à la publication des résultats de la Commission Gayibor sur la réécriture de l’histoire du Togo. Une critique objective qui met à mal le travail de ces chercheurs qui veulent «  falsifier  » l’Histoire. Mais elle est très têtue. Une polémique ne doit pas laisser l’intellectuel togolais indifférent. Doit-on rester coi face à la falsification de son Histoire ? Cette passivité serait aussi coupable que le reniement de son identité. Le débat vient d’être ouvert

Les Tem venus de Lama ?

L’histoire de la rédaction de l’histoire des Togolais est salutaire à plus d’un titre et nous tenons à exprimer nos félicitations à l’équipe de chercheurs pour le travail réalisé. Nous regrettons cependant l’insuffisance du caractère inclusif de l’approche. L’histoire de la rédaction de l’histoire des Togolais est salutaire à plus d’un titre et nous tenons à exprimer nos félicitations à l’équipe de chercheurs pour le travail réalisé. Nous regrettons cependant l’insuffisance du caractère inclusif de l’approche. Dans ce pays, il existe toutes ethnies confondues, des intellectuels de bonne foi et de renommée internationale. Quel objectif oblige à leur contournement ? A quel comité de critiques a-t-on soumis le document pour validation ?  Pendant que nous nous battons contre la falsification de l’histoire de l’Afrique noire par les idéologues occidentaux, nous ne pouvons rester indifférents face à une falsification par les africains eux-mêmes de l’histoire de leurs frères. 

Avec tout le respect dû aux auteurs du document «  l’Histoire des Togolais  » nous nous permettons de réagir à propos de «  l’aire culturelle Lama  » en tant que citoyen soucieux d’une réconciliation vraie et durable au Togo.

En effet, ce travail pose un problème sérieux à plusieurs niveaux à savoir :         – la notion d’aire culturelle

-le critère de regroupement 

-la dénomination de l’aire culturelle 

L’anthropologie est une science qui touche à la fibre sensible de l’homme et les recherches dans ce domaine doivent être menées avec minutie. A ce titre, l’anthropologique est plus sensible que l’historique et le sociologique. 

Comment la recherche a-t-elle été menée ? A-t-on écouté les Tem eux-mêmes sur leur propre histoire et culture ? a-t-on associé un anthropologue ou un historien ou encore un linguiste Tem pour avoir un regard de l’intérieur à croiser avec le regard de l’extérieur ? 

La réconciliation que nous appelons de tous nos vœux ne peut pas se faire par l’effacement des Tem. Aucune réconciliation durable ne peut germer sur du mensonge. 

La thèse que nous découvrons dans cet ouvrage est de la même veine que celles qui soutiennent que les Tem parleraient une langue Kabyè ou que les Tem seraient des Kabyè islamisés. On va même jusqu’à créer des personnages imaginaires dont on parle aux enfants à l’école comme ce chef du nom de Kotokro qui aurait conduit les Tem jusqu’au territoire qui est aujourd’hui le Togo. 

Ceux qui soutiennent de telles thèses ne rendent pas service aux Kabyè dans la compréhension de leur propre histoire et des rapports qu’ils ont avec les autres ethnies du Togo. Les Kabyè eux-mêmes, avec l’honnêteté que ceux qui les connaissent leur reconnaissent, de surcroît un Kabyè de Lama n’aurait jamais écrit ce que le peuple Tem découvre avec consternation dans le document de l’équipe de Gayibor. 

Les clans Tem que l’on fait venir de Lama ont-ils une seule fois soutenu qu’ils étaient descendus du ciel ? Pourquoi les Tem partout où on les trouve ne parlent jamais de cet ancêtre du nom de Koumbéritou ? Pourquoi ne sont-ils jamais allés rendre le culte au sanctuaire de Kanangatè ? Pourquoi Farendè est méconnu des dépositaires de l’histoire des Tem ? Peut-on nous produire les répondants en pays Kabyè des clans Nawo, Kozi, Daro, Koli, Bougoum entre autres. Par quel processus anthropologique ou historique auraient-ils perdu les rites de passage des classes d’âge essentiels dans la culture Kabyè ? Peut-on donner quelques indications sur les survivances des rites Kabyè en pays Tem ? 

Bien plus soutenir de telles thèses, c’est ignorer tout de la constitution Tem. 

Beaucoup d’inexactitudes ont été rapportées dans des ouvrages écrits par les occidentaux et par des Togolais eux-mêmes sur les Tem. Erreurs de bonne foi d’anthropologues, d’historiens ou de linguistes n’ayant pas accès à la connaissance directe du monde Tem ou volonté délibérée de falsification ? En tout cas, nous accordons à chaque auteur ayant soutenu des contrevérités sur les Tem une présomption de bonne foi. Mais, l’ayant constaté un comité pluridisciplinaire existe depuis 2000 avec pour objectif la relecture de l’histoire des Tem. Cette histoire a été écrite sans nous et parfois contre nous, un peu comme l’histoire du vaincu. Ce comité a déjà relevé des énormités, des contradictions dans ces ouvrages et même des concepts et termes ignorés du lexique Tem que tout le monde sait très riche. 

Les Kabyè sont un peuple frère comme les autres ethnies du Togo (Ewé, Moba, Bassar, Tchokossi, Ana, Ifê, Losso, Akposso, etc.). Ils sont responsables d’une culture extraordinaire et intéressante à plusieurs égards. Nous admirons et respectons leur apport au Togo et à l’humanité toute entière. 

Aussi les Tem et les Kabyè ont eu des rapports intéressants dont l’histoire, l’anthropologie, l’archéologie et la linguistique surtout peuvent rendre compte. 

Cependant l’objectif de vérité historique nous oblige à la rigueur scientifique et la complaisance n’est pas de règle si on veut faire œuvre utile. Evitons d’induire les générations présentes et futures en erreur et de fausser par là même la psychologie des peuples et le tempérament du Kabyè.

Si on n’a pas encore des données historiques, on peut commencer la réconciliation des togolais par la justice sociale, l’égalité de chance, le renforcement de la légitimité des systèmes électoraux et de représentativité, bref la gouvernance légitime. Qu’est-ce qui explique le saut «  qualitatif  » de 1996 à 2006 quand on lit dans le peuplement du Togo : état actuel des connaissances historiques : «  la communauté culturelle avec les Lama stricto sensu est évidente sans que l’on puisse dans l’état actuel de la recherche, affirmer dans quel sens s’établit la filiation  » La sagesse et la prudence de l’histoire sont ici évidentes. 

Pour le reste, les Tem n’assisteront jamais passifs à l’enterrement de ce que leurs ancêtres ont construit pendant des siècles. Le débat est ouvert et personne ne parlera plus jamais à la place des Tem.

L’histoire de la rédaction de l’histoire des Togolais est salutaire à plus d’un titre et nous tenons à exprimer nos félicitations à l’équipe de chercheurs pour le travail réalisé. Nous regrettons cependant l’insuffisance du caractère inclusif de l’approche.   

L’histoire de la rédaction de l’histoire des Togolais est salutaire à plus d’un titre et nous tenons à exprimer nos félicitations à l’équipe de chercheurs pour le travail réalisé. Nous regrettons cependant l’insuffisance du caractère inclusif de l’approche. 

ATCHADAM Tikpi Juriste et Anthropologue,

Secrétaire Général du Club Afrique Debout (CAD),

Communicateur sur l’intégration de la dimension historique et culturelle dans toute approche de développement en Afrique 

Contact : BP 30219 Lomé Togo 

Email : atchadam@yahoo.fr  

  

Kivé !

Dogoo bia alaa na abaala mii vini kazo yoo !! 

Voici une plaque qui nous permettra d’échanger nos informations sur notre communauté. J’ espère que les uns et les autres pourront sacrifier au moins quelque minutes par semaine pour ce tableau culturel.

PROPOS D'UN VIEUX CON… |
delireeeeeeeeee |
Ma vie, mon oeuvre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Eternal Sunshine of the Spo...
| Pénélope
| ode et poésie